maple leaf icon

Faits Marquants de la Musique Canadienne

Innovateurs. Rebelles. Pionniers. Les musiciens canadiens s’imposent depuis longtemps chez eux, mais aussi à l’étranger. L’histoire de la musique de notre pays est ponctuée de moments audacieux et surprenants. En voici quelques-uns.

2017

Mosaïque canadienne

2016

Drake lance son quatrième
album studio, Views

2016

Yannick Nézet-Séguin est nommé directeur musical du Metropolitan Opera

2014

Tanya Tagaq gagne le Prix de Musique Polaris

2013

Mychael Danna remporte un Oscar et un Golden Globe pour la trame sonore de Life of Pi

2006

Le Four Seasons Centre for the Performing Arts ouvre ses portes à Toronto

Sous la direction de Richard Bradshaw, chef de la Canadian Opera Company, le complexe ouvre en grande pompe. Les premiers concerts qui y sont présentés sont les premières productions canadiennes du Ring, le cycle épique de Wagner.

1999

Howard Cable est fait membre de l’Ordre du Canada

Durant sa carrière qui a duré plus de 70 ans, il a travaillé avec tout le monde – du quintette Canadian Brass au trio Sharon, Lois & Bram – et a produit des spectacles pour Expo 67 et l’Exposition nationale canadienne.

1999

La chanson My Heart Will Go On de Céline Dion gagne deux GRAMMY®

1997

Lilith Fair part en tournée

C’est le festival de musique itinérant entièrement féminin le plus couru de l’histoire. Organisé par Sarah McLachlan, il présente des vedettes canadiennes comme Diana Krall, Chantal Kreviazuk et Nelly Furtado

1996

Les Canadiennes dominent les GRAMMY®

On remet sept prix à Joni Mitchell, Shania Twain et Alanis Morissette, dont l’album Jagged Little Pill figure parmi les albums les plus vendus de tous les temps.

1985

Angela Hewitt remporte le Toronto International Bach Competition

Le monde entier découvre une vedette canadienne. La jeune pianiste éblouit le jury international avec ses interprétations sensibles d’œuvres de Bach. Elle se hisse au sommet et remporte une médaille d’or, une tournée internationale et une bourse.

1984

Leonard Cohen lance Hallelujah

1983

Claude Vivier est assassiné à Paris

M. Vivier était l’un des compositeurs canadiens les plus imaginatifs et les plus prospères. Ses 50 œuvres sont remarquables par leur intensité expressive et leur beauté singulière. Sa vie prend fin tragiquement lorsqu’il est poignardé par une prostituée. À ses côtés, sa dernière œuvre inachevée qui se termine par une phrase bouleversante : « Puis, il sort un poignard de son manteau et me transperce le cœur. »

1983

Tragically Hip se forme à Kingston

Après plus de trois décennies d’enregistrements et de tournées, le groupe donne son dernier concert à Kingston en août 2016.

1981

Le groupe Rush lance Moving Pictures

1980

Ô Canada devient l’hymne national officiel du Canada

Écrit 100 ans plus tôt à titre de chant national, cet air est l’hymne canadien de facto jusqu’à ce que des décennies d’efforts législatifs se soldent par une proclamation officielle et une sanction royale en 1980.

1980

Healey Willan et Emma Albani deviennent les premiers musiciens canadiens à figurer sur un timbre de Postes Canada

1979

L’Office national du film du Canada présente Log Driver’s Waltz

Ce populaire court métrage d’animation de John Weldon met en vedette les voix de Kate et Anna McGarrigle, et a une saveur aussi canadienne que le sirop d’érable.

1978

Le TSO devient le premier orchestre canadien à partir en tournée en Chine après la Révolution culturelle

Les solistes Maureen Forrester et Louis Lortie accompagnent Sir Andrew Davis lors d’un échange culturel sans précédent

1971

Joni Mitchell lance Blue

1971

R. Murray Schafer compose No Longer Than Ten (10) Minutes

C’est la réponse humoristique du compositeur à une demande spéciale du TSO. M. Schafer est mieux connu pour son travail acoustique dans le cadre du World Soundscape Project et pour son livre emblématique, The Tuning of the World.

1970

L’album Snowbird d’Anne Murray est certifié or par la Recording Industry Association of America

1970

The Guess Who lance American Woman

Le groupe de Winnipeg devient la première formation canadienne à se hisser au sommet du palmarès du Billboard Hot 100 aux États-Unis.

1969

Paul Anka, natif d’Ottawa, écrit la chanson My Way pour Frank Sinatra

1968

Robert Charlebois lance Lindberg

Un des plus grands artistes du Québecs, Charlebois a eu une influence immense sur toute une génération de jeunes Québécois. La chanson Lindberg, qui fait des vagues tant chez lui qu’à l’étranger, est l’un des premiers exemples de rock psychédélique au Québec.

1965

Première de la comédie musicale Anne of Green Gables à l’Île-du-Prince-Édouard

1964

Buffy Sainte-Marie lance Universal Soldier

1964

Glenn Gould donne son dernier concert public

C’était un génie, un pionnier et une vedette internationale. Le légendaire pianiste canadien avait un don rare pour captiver les foules avec des enregistrements et des interprétations d’une originalité bien particulière. Toutefois, il n’était pas à l’aise dans une salle de concert. « Je hais le public », a-t-il déjà avoué. Il donne son dernier concert public à Los Angeles avant de se tourner vers le studio d’enregistrement.

1962

Oscar Peterson écrit Hymn To Freedom

Le mouvement pour la défense des droits civiques dirigé par Martin Luther King Jr en fait son chant de croisade. Des chorales du monde entier l’interprètent encore régulièrement.

1960

La montée des compositrices canadiennes

Durant les années 1960, les femmes sont de plus en plus présentes sur la scène musicale canadienne. Des compositrices, dont Violet Archer, Barbara Pentland et Ann Southam, occupent des postes universitaires clés et reçoivent des commandes provenant de grandes institutions de partout au pays. Mme Archer affirme : « J’étais tellement concentrée à faire de la musique que je n’avais pas le temps de m’inquiéter du fait de ne pas être un homme. »

1949

Terre-Neuve entre dans la Confédération

La nouvelle province apporte une culture riche, inspirée de la musique et du folklore traditionnels irlandais et celtique.

1945

Hugh Le Caine invente la saqueboute électronique

Le Caine, héros canadien de la musique électronique, insère dans un bureau minuscule le premier synthétiseur commandé par tension au monde.

1939

À 10 ans, le Montréalais André Mathieu interprète sa propre composition à Paris

Un critique affirme : « Je déclare qu’au même âge, Mozart n’avait rien écrit de comparable. »

1939

John Weinzweig compose la première œuvre sérielle canadienne

C’est un geste audacieux. Dans sa Suite pour piano no 1, M. Weinzweig est parmi les premiers compositeurs canadiens à explorer la musique sérielle. Il se bat pour qu’elle soit enseignée au Royal Conservatory et grâce à lui, toute une génération de compositeurs canadiens est initiée à un nouveau langage musical.

1939

Claude Champagne rentre à Montréal

Après avoir fréquenté Paul Dukas et Vincent D’Indy à Paris, Claude Champagne rentre à Montréal pour enseigner et composer. Il forme la prochaine génération de compositeurs canadiens et devient l’un des compositeurs les plus célèbres du pays.

1923

Formation du Toronto Symphony Orchestra

Sous la direction du chef d’origine viennoise Luigi von Kunits, le New Symphony Orchestra donne son premier concert le 23 avril. Il succède ainsi au Toronto Symphony Orchestra de Frank Welsman, formé en 1906, mais dissout en 1918 en raison de la Première Guerre mondiale. En 1927, le New Symphony Orchestra reprend les rênes de l’orchestre de M. Welsman et est renommé le Toronto Symphony Orchestra.

1920

Robert Nathaniel Dett écrit l’essai The Emancipation of Negro Music

Le compositeur et interprète d’origine canadienne gagne le prestigieux Bowdoin Prize de l’Université Harvard pour sa thèse avant-gardiste.

1918

Sir Ernest MacMillan reçoit un doctorat d’Oxford pendant son incarcération comme prisonnier de guerre

Alors qu’il étudie en Europe pendant la Première Guerre mondiale, Sir MacMillan est incarcéré pendant près de cinq ans comme prisonnier de guerre en Allemagne. Il devient de facto le directeur musical du camp d’internement de Ruhleben et dirige des interprétations à l’aide de partitions qu’il transcrit lui-même. Il donne aussi des concerts-conférences et compose des œuvres qui lui valent un diplôme d’Oxford. Après son retour au Canada, il travaille comme organiste et chef de chœur, et est directeur musical du TSO pendant plus de deux décennies.

1902

Formation du plus ancien orchestre du Canada

La Société symphonique de Québec est le plus ancien orchestre du pays. Elle devient l’Orchestre symphonique de Québec en 1942.

1890

Début de l’essor du piano au Canada

Les pianos canadiens ont la réputation d’être robustes afin de résister aux conditions climatiques difficiles. À mesure que la population augmente et prospère, les Canadiens veulent un piano dans leur maison. L’industrie, qui emploie 5 000 personnes, en vient à produire des milliers d’instruments par année pendant les 25 années qui suivront. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Canadiennes retroussent leurs manches et travaillent dans les usines, gagnant le même salaire que les hommes.

1867

Alexander Muir écrit Maple Leaf Forever